fbpx

ECM TITANIUM – Drivers

Nouvelle mise à jour des drivers pour l'ECU Bosch EDC17CP57 équipé sur les véhicules Mercedes-Benz. De nouvelles cartographies disponibles pour tirer le meilleur parti de vos véhicules !

Mise à jour du driver ECM Titanium sur Bosch EDC17CP57 équipé sur les véhicules Mercedes-Benz. Découvrez ce que vous pouvez faire en intervenant sur les bonnes cartographies !

Alientech
décembre 6, 2021

L’équipe Alientech qui s’occupe de la mise à jour des driver s’est concentrée sur le Bosch EDC17CP57 équipé sur les véhicules Mercedes-Benz. Intervenez sur les bonnes cartographies et découvrez ce que vous pouvez faire grâce à ECM Titanium.

Ce calculateur équipe une partie des voitures Diesel de la marque à l’étoile, notamment les moteurs diesel 3.0l et 2.2l équipant aussi bien les véhicules utilitaires (Mercedes Classe X et Sprinter) que les voitures particulières (Mercedes Classe E, ML, GLC, GLE, etc.) .

Ces deux moteurs, selon la tradition Mercedes, sont conçus pour les longs trajets, en maintenant un excellent compromis entre fiabilité, performances et efficacité. Grâce à l’ECM, il est cependant possible de rendre ces moteurs encore plus efficaces et encore plus performants, en intervenant sur la gestion du couple, de l’injection et de la suralimentation, ainsi que la pression du rail. Voici un exemple des cartographies qui peuvent être modifiées :

Driver for ECM Titanium

BOSCH EDC17CP57

COUPLE MOTEUR

Dans la gestion du couple moteur, il est possible d’intervenir sur les paramètres relatifs au couple délivré par le moteur et à celui demandé par le conducteur. A l’aide des cartographies de Limiteur de Couple Maximum, il est possible d’augmenter la valeur de couple maximum que peut délivrer le moteur en fonction de certains facteurs (rapport engagé, température, pression atmosphérique…).

Si toutefois nous voulons rendre la pédale d’accélérateur plus réactive sur la voiture, nous devrons plutôt intervenir sur les cartographies de demande de couple. Ces cartographies, basées sur la pression exercée sur la pédale d’accélérateur, nous permettent de définir le couple que nous demandons de délivrer au moteur.

Toute cette augmentation de couple, associée à d’autres changements d’injection et de pression de turbo, peut entraîner un problème avec la surveillance du couple. En effet, de nombreux systèmes de gestion modernes nécessitent la désactivation de cartographies spécifiques afin de ne pas avoir de problèmes de mode dégradé : la surveillance du couple. En mettant cette cartographie à zéro, la fonction de contrôle que l’ECU exécute pendant le fonctionnement est inhibée, évitant ainsi l’apparition de problèmes avec le véhicule.

SYSTÈME D'INJECTION

Afin d’obtenir un bon résultat en termes de performances, sur les moteurs diesel il est nécessaire de fournir la bonne quantité de carburant dans la chambre de combustion, il faudra donc intervenir sur les cartographies de masses injecté afin de demander une plus grande alimentation en carburant du moteur dans les phases d’accélération.

Mais en plus de la quantité, il faut aussi intervenir sur les limiteurs de quantité de combustible afin de fixer une quantité maximale de carburant à injecter : en intervenant sur les limiteurs il sera donc possible de fixer une valeur souhaitée de carburant injecté, dans certains cas également basé sur des facteurs qui peuvent influencer le fonctionnement du véhicule. Bien entendu, l’un des facteurs les plus importants est la température : plus la quantité de gazole injecté est élevé, plus les températures du moteur sont élevées.

En plus de cela, afin d’assurer une combustion complète et efficace, il est possible d’intervenir sur l’angle relatif à la phase d’injection, grâce à quoi on peut anticiper l’ouverture de l’injecteur à volonté.

Une dernière fonction, relative à l’injection de gazole, est celle relative au limiteur de fumée. Particulièrement sur les véhicules équipés d’un filtre à particules, cette cartographie est particulièrement utile afin de les préserver au maximum. En revanche, cela limite fortement la quantité de carburant à injecter et par conséquent également les performances du véhicule. En diminuant les valeurs lambda ou en augmentant les valeurs de quantité de diesel dans les cartographies relatives, il est possible de réduire cette limitation. Mais attention : en opérant sur ces cartographies il est possible que la carburation devienne trop grasse et puisse obstruer le FAP !

CONTROLE D'AIR (Température des gaz d'échappement - EGT)

Les cartographies de gestion EGT sont extrêmement utiles afin de préserver la fiabilité du moteur et prévenir la possibilité de casse provoquée par une température excessive des gaz d’échappement. D’une manière générale cependant, les ingénieurs en développement ont conservé sur les cartographies d’origine, des valeurs éloignées d’une température limite que peut supporter le moteur. Généralement lors de la phase de reprogrammation il est utile, pour éviter que la voiture ne rentre en mode dégradé, d’intervenir et de réhausser les limiteurs EGT de quelques dizaines de degrés car souvent les moteurs modernes, du fait des systèmes anti-pollution, ont tendance à beaucoup chauffer et avec des augmentations minimes sur les cartographies de diesel, se mettent en sécurité. Attention à ne pas trop monter ce seuil : si l’EGT monte trop haut, le moteur pourrait casser.

PRESSION TURBO

En travaillant sur les cartographies de pression turbo et les limiteurs de pression turbo associés, vous pouvez régler la pression de suralimentation souhaitée. D’une part, cela permet d’augmenter les performances du moteur, et d’autre part, cela vous permet d’équilibrer la quantité de diesel injectée avec un apport d’air adéquat. Evidemment, il est toujours conseillé de savoir jusqu’où on peut aller avec l’augmentation de la pression du turbo, afin d’éviter la casse du turbocompresseur.

RAIL

Dans la gestion relative à la Pression Rail, il est possible d’intervenir sur la pression d’injection du carburant. Généralement sur ces véhicules la pression du rail est comprise entre 1600 et 1800bar : on peut cependant lui donner un petit pourcentage de pression en plus, ce qui permet une amélioration de la poussée du moteur. Généralement il est conseillé de ne pas trop augmenter les valeurs car la pompe haute pression serait facilement sujette à la casse.

DÉSACTIVATION EGR (utilisation sur piste uniquement)

La désactivation de l’EGR permet d’inhiber le fonctionnement de la vanne de recirculation des gaz d’échappement. Cette soupape récupère les gaz d’échappement partiellement imbrulés en les réinjectant dans l’admission, ce qui permet une réduction des émissions de NOx. La désactivation de l’EGR permettra donc un air plus pur dans l’admission et une plus grande efficacité du moteur.

More News